R
Livraison offerte
100.000 clients satisfaits
w
Support réactif
Entreprise française
09 81 00 82 95
Panier 0 0,00

5 solutions à la rétention d’eau dans les jambes

La rétention d’eau, aussi appelée œdème, est un gonflement de certaines parties du corps. Vous pouvez faire de la rétention d’eau dans les jambes, les chevilles ou les pieds, ainsi que dans le visage et les mains. Elle est causée par l’accumulation de liquide dans les tissus du corps. Il s’agit en fait d’un système […]
Publié le : 6 Juil, 2022
auto-massage des jambes

La rétention d’eau, aussi appelée œdème, est un gonflement de certaines parties du corps. Vous pouvez faire de la rétention d’eau dans les jambes, les chevilles ou les pieds, ainsi que dans le visage et les mains.

Elle est causée par l’accumulation de liquide dans les tissus du corps. Il s’agit en fait d’un système de défense de l’organisme qui détecte un niveau d’hydratation déséquilibré et qui fait tout pour en retenir le maximum.

La rétention d’eau dans les jambes peut être provoquée par une position assise prolongée pendant la journée de travail ou lors d’un vol en avion, les changements hormonaux ou le fait de rester debout trop longtemps.

Selon la cause de votre rétention d’eau, il existe plusieurs moyens de soulager l’oedème : régime alimentaire différent, exercice physique, massages lymphatiques…

Les causes de la rétention d’eau

Les causes de la rétention d’eau les plus courantes sont :

  • les changements de pression dans la cabine et la position assise pendant une période prolongée lors d’un voyage en avion
  • la station debout ou assise prolongée lors desquelles la gravité terrestre maintient le sang dans les extrémités inférieures
  • Consommer trop de sodium en mangeant des aliments industriels ou trop de sel de table.
  • Certains médicaments ont pour effet secondaire de provoquer une rétention d’eau de même que certaines pilules contraceptives hormonales.

Des affections plus graves peuvent aussi en être la cause.

L’insuffisance cardiaque, qui se produit lorsque le cœur ne peut pas pomper le sang efficacement, peut aussi entraîner une rétention d’eau dans l’organisme.

Une thrombose veineuse profonde (TVP). Le gonflement des jambes peut être causé par une thrombose veineuse profonde, c’est-à-dire un caillot dans une veine. Cette situation est considérée comme une urgence médicale.

Une maladie rénale chronique avancée peut entraîner une rétention d’eau dans les bras et les jambes. Cela se produit lorsque les reins ne sont pas en mesure de filtrer l’excès de liquides dans le corps, ce qui entraîne une accumulation.

La rétention d’un excès d’eau peut provoquer des symptômes visibles :

  • des ballonnements
  • gonflement des jambes, des pieds et des chevilles
  • raideur des articulations
  • fluctuations du poids.

Un certain nombre de facteurs peuvent provoquer la rétention d’eau. Certaines causes peuvent être le signe d’un problème de santé grave, tandis que d’autres peuvent être sans gravité.

femme utilise un tapis d'acupression pour soulager ses jambes

Utilisation d’un tapis d’acupression pour soulager la rétention d’eau dans les jambes

Comment soulager la rétention d’eau ?

Si votre corps ne revient pas naturellement à son état d’équilibre, vous devez consulter un médecin. Les professionnels de la santé traitent généralement l’œdème en traitant sa cause.

Un médecin peut utiliser l’un des éléments suivants pour soulager votre rétention d’eau :

  • des diurétiques pour aider à éliminer le sel et l’eau du corps par l’urine
  • des chaussettes de compression
  • des modifications du régime alimentaire.

7 solutions pour réduire la rétention d’eau dans les jambes

1. Manger moins de sel

Le sel est composé de sodium et de chlorure.

Le sodium se lie à l’eau dans votre corps et contribue à maintenir l’équilibre des fluides à l’intérieur et à l’extérieur de vos cellules.

Si vous consommez trop d’aliments riches en sel, votre corps peut retenir l’eau.

Le conseil le plus courant pour réduire la rétention d’eau est de diminuer l’apport en sodium. Plusieurs études ont montré qu’un apport accru en sodium entraîne une augmentation de la rétention d’eau (1).

2. Augmenter sa consommation de magnésium

Le magnésium est un minéral impliqué dans plus de 300 réactions enzymatiques qui assurent le bon fonctionnement de l’organisme.

Certaines recherches suggèrent que les suppléments de magnésium peuvent aider à réduire les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM), notamment les ballonnements et la rétention d’eau (2).

Les bonnes sources de magnésium sont les noix, les céréales complètes, le chocolat noir et les légumes verts à feuilles comme les épinards. Il est également disponible sous forme de complément alimentaire.

3. Mangez plus d’aliments riches en potassium

Le potassium remplit plusieurs fonctions importantes, notamment en ce qui concerne la santé cardiaque, les contractions musculaires et le système nerveux.

Il est également essentiel pour maintenir le volume sanguin et l’équilibre des fluides afin de diminuer la rétention d’eau. Il agit en contrebalançant les effets du sodium pour prévenir l’accumulation de liquide et le gonflement, ainsi qu’en augmentant la production d’urine.

Il est donc essentiel de consommer suffisamment d’aliments riches en potassium, comme les bananes, les avocats et les tomates, pour maintenir un équilibre hydrique sain.

4. Les bienfaits du pissenlit

Le pissenlit (Taraxacum officinale) est utilisé depuis longtemps comme diurétique naturel en médecine populaire. Les diurétiques naturels peuvent aider à réduire la rétention d’eau en augmentant la production d’urine .

Une étude réalisée auprès de 17 personnes ayant pris 3 doses d’extrait de feuilles de pissenlit sur 24 heures montre une augmentation significative de la production d’urine. Des études plus importantes et plus récentes sont tout de même nécessaires.

5. Limiter sa consommation de glucides raffinés

Les sources de glucides raffinés comme le pain blanc ou les pâtes sont généralement riches en glucides ou en sucre ajouté et pauvres en fibres, ce qui peut entraîner des pics rapides de glycémie et d’insuline.

Des niveaux élevés d’insuline peuvent entraîner une rétention accrue de sodium en augmentant la réabsorption de ce minéral dans vos reins. En retour, cela peut entraîner une augmentation du volume de liquide dans votre corps et une rétention d’eau accrue.

En outre, votre foie et vos muscles stockent les glucides sous forme de glycogène, une forme de sucre liée à l’eau. Comme chaque gramme de glycogène est stocké avec au moins 3 grammes d’eau, manger trop de glucides peut entraîner une augmentation de la rétention d’eau (4).

Il est préférable d’opter pour des céréales complètes riches en fibres, comme le quinoa, l’avoine, le riz brun ou le pain complet.

6- Garder les pieds surélevés

Surélever vos pieds peut aider à déplacer l’eau vers le haut et à l’éloigner de vos extrémités inférieures.

En outre, il est bénéfique d’utiliser des chaussettes de compression afin de comprimer vos jambes et d’empêcher l’accumulation de liquide.

Solutions complémentaires pour faire dégonfler les jambes rapidement

Utilisez un jet d’eau froide pour tonifier la circulation sanguine
Utilisez un repose-pieds à votre bureau
Relevez les pieds du lit
Utiliser un tapis d’acupression pour tonifier la circulation sanguine

⚠️ Demandez toujours le conseil d’un médecin si votre problème persiste

7- Les bottes de pressothérapie pour faciliter le drainage lymphatique

bottes de pressothérapie

Les bottes de pressothérapie sont un appareil un massage des jambes par compression. Le système gonfle des coussins d’air pour stimuler la circulation sanguine et le drainage lymphatique. Ce type d’appareil de drainage peut être utilisé à domicile, il est facile à transporter et à utiliser.

De multiples études scientifiques s’intéressent aux effets de la pressothérapie. Les recherches étudient les bénéfices aussi bien pour les sportifs de haut-niveau en vue d’une meilleure récupération que pour les personnes qui souffrent de jambes lourdes.

👉 En savoir plus sur les bienfaits de la pressothérapie selon la science

Etudes citées

(1) Van Regenmortel N, Langer T, De Weerdt T, Roelant E, Malbrain M, Van den Wyngaert T, Jorens P. Effect of sodium administration on fluid balance and sodium balance in health and the perioperative setting. Extended summary with additional insights from the MIHMoSA and TOPMAST studies. J Crit Care. 2022 Feb;67:157-165. doi: 10.1016/j.jcrc.2021.10.022. Epub 2021 Nov 17. PMID: 34798374. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34798374/

(2) Parazzini F, Di Martino M, Pellegrino P. Magnesium in the gynecological practice: a literature review. Magnes Res. 2017 Feb 1;30(1):1-7. English. doi: 10.1684/mrh.2017.0419. PMID: 28392498. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28392498/

(3) Clare BA, Conroy RS, Spelman K. The diuretic effect in human subjects of an extract of Taraxacum officinale folium over a single day. J Altern Complement Med. 2009 Aug;15(8):929-34. doi: 10.1089/acm.2008.0152. PMID: 19678785; PMCID: PMC3155102. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19678785/

(4) Fernández-Elías VE, Ortega JF, Nelson RK, Mora-Rodriguez R. Relationship between muscle water and glycogen recovery after prolonged exercise in the heat in humans. Eur J Appl Physiol. 2015 Sep;115(9):1919-26. doi: 10.1007/s00421-015-3175-z. Epub 2015 Apr 25. PMID: 25911631. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25911631/

Le guide de l’acupression

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.