R
Livraison offerte
100.000 clients satisfaits
w
Support réactif
Entreprise française
Nouveauté : le paiement en 4x sans frais avec PayPal
09 81 00 82 95
Panier 0 0,00

Bottes de compression : 5 conseils pour booster leurs bienfaits

De nombreuses études scientifiques confirment que les bottes de compression sont un moyen efficace de lutter contre les problèmes de circulation veineuse et diverses pathologies. Un fait marquant ressort systématiquement des études que nous avons pu compiler : les bienfaits de la pressothérapie sont encore plus visibles quand elle est utilisée en compléments d’autres méthodes. […]
Publié le : 14 Oct, 2021
relaxation après une séance de sport

De nombreuses études scientifiques confirment que les bottes de compression sont un moyen efficace de lutter contre les problèmes de circulation veineuse et diverses pathologies.

Un fait marquant ressort systématiquement des études que nous avons pu compiler : les bienfaits de la pressothérapie sont encore plus visibles quand elle est utilisée en compléments d’autres méthodes. Voilà les 5 meilleurs conseils pour tirer le meilleur profit de vos bottes de compression.

1- Choisir le bon réglage de vos bottes de compression selon votre objectif

Il est important d’adapter le traitement et le paramétrage des bottes de compression selon les besoins et les objectifs recherchés.

En général, les bottes de pressothérapie fonctionnent selon deux modes différents mais complémentaires :

mode séquentiel : le gonflage des chambres à air des bottes se fait de façon progressive, c’est à dire une chambre à la fois, les unes après les autres, du bas vers le haut. Ce mode est adapté pour soulager la rétention d’eau et au traitement de la cellulite.

mode continu : le gonflage des chambres à air se fait de façon intégrale et les unes après les autres avec un maintien de la pression sur l’ensemble des compartiments déjà gonflés. Ce mode est adapté pour soulager les problèmes d’insuffisance veineuse.

Les meilleurs appareils de pressothérapie permettent de modifier de nombreux réglages pour obtenir le résultat escompté :

  • temps de gonflage de chaque compartiment
  • temps de gonflage entre deux cycles consécutifs
  • modes de gonflage
  • la pression de gonflage exprimée en mmHg et/ou en Bar
  • la durée totale d’une séance

Il est recommandé de limiter la durée des séances à 30 minutes maximum. Il faut aussi équilibrer les cycles de compression par des temps de décompressions assez longs pour permettre le phénomène d’aspiration et éviter une accumulation de sang prolongée.

2- Favoriser une décontraction maximale

bottes de pressotherapie

Exemple de bottes de pressotherapie

Une séance de pressothérapie sera d’autant plus efficace si vous êtes détendu au maximum.

Avant la séance

Il est recommandé de préparer vos muscles en les chauffant avec un massage vigoureux de quelques minutes et avec une crème chauffante.

Adoptez ensuite une position allongée confortablement sur le dos avec les jambes légèrement surélevées pour favoriser le retour veineux.

Pendant la séance

Concentrez-vous sur votre respiration. Gardez à l’esprit que la respiration abdominale est la plus bénéfique. Il faut donc concentrer votre attention sur les mouvement de votre abdomen à chaque inspiration.

Gonflez votre ventre à l’inspiration puis appuyez délicatement dessus pour chasser l’air à l’expiration. Ce processus active le système nerveux parasympathique et induit une détente et un apaisement profond.

Cette respiration profonde en 3 phases – respiration abdominale, respiration thoracique respiration haute – favorise la relaxation et entraine ainsi une diminution notable du stress.

Le diaphragme se décontracte et masse en plus les organes digestifs ce qui favorise une meilleure digestion. Comme le dit l’adage : tout vient du ventre.

3- Renforcer les effets de la pressothérapie avec un gel anti-cellulite

Si votre objectif est de réduire la cellulite des jambes, vous pouvez appliquer avant la séance de pressothérapie un gel ou une crème pour agir en synergie avec le drainage pneumatique.

De nombreuses études (comme celle-ci) recommandent l’utilisation de crème à base de caféine pour réduire la cellulite.

La caféine a une action lipolytique. Elle agit sur la combustion des graisses au niveau local. Une crème de ce type doit contenir de 3 à 5% de caféine. En dessous, elle sera peu efficace et au-delà, la caféine ne sera pas absorbée par la peau.

4- Effectuer un massage palper-rouler pour favoriser le drainage lymphatique

Certains modèles de bottes de compression évolués peuvent utiliser un mode de compression qui imite un massage de type palper-rouler pour obtenir un drainage lymphatique.

Cependant, pour encore plus d’effet, vous pouvez effectuer ou faire effectuer un massage de ce type après votre séance de compression.

Le palper-rouler est largement reconnu comme la meilleure méthode de massage pour lutter contre la cellulite. Ce massage consiste à “rouler” la peau pour activer l’élimination de la graisse par les cellules graisseuses en activant la circulation veineuse et lymphatique.

Pour effectuer un palper-rouler efficace, vous devez pincer légèrement la peau entre le pouce et l’index et progresser lentement en remontant des genoux vers le haut des cuisses en faisant rouler la peau entre ses doigts. Une séance doit durer au moins 10 minutes et est à reproduire chaque jour.

5- Mettre l’accent sur une hydratation adaptée

bottes de compression

Une hydratation optimale permet notamment d’éliminer plus facilement les toxines en facilitant le travail du système lymphatique. Vous pouvez compléter votre séance de pressothérapie par une boisson hydratante.

Après un effort physique, l’idéal est de boire une boisson adaptée pour compenser les pertes hydriques et en minéraux ainsi que reconstituer les stocks de glycogène. Les eaux gazeuses riches en bicarbonates de sodium sont recommandées.

Le bicarbonate permet de modérer le pH sanguin acidifié par l’acide lactique durant l’exercice. Vous pouvez aussi simplement ajouter une pincée de bicarbonate de soude et de sel dans votre eau du robinet.

Vous pouvez créer une boisson isotonique en ajoutant un peu de jus d’orange ou un jus de citron riche en antioxydants pour un apport en glycogène.

Après un exercice physique ou un entrainement sportif, il est aussi recommandé de déguster une boisson lactée (avec un peu de cacao pour le goût) qui contient un apport en protéines utile pour la reconstruction musculaire. Une boisson à éviter si vous êtes intolérant au lactose bien entendu.

Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.