R
Livraison offerte
100.000 clients satisfaits
w
Support réactif
Entreprise française
Nouveauté : le paiement en 4x sans frais avec PayPal
09 81 00 82 95
Panier 0 0,00

Douleurs musculaires après le sport : comment réagir ?

La douleur est un signal d’alerte qu'il ne faut pas ignorer. Mais pour l'interpréter correctement cela demande de bien écouter son corps et d'identifier sa cause.
Publié le : 27 Mar, 2024
douleur musculaire à l'épaule
Ebook jambes lourdes offert

Certaines douleurs musculaires après le sport sont normales. Ce sont notamment les courbatures qui surviennent environ 12 à 24H après la séance et peuvent durer quelques jours. Mais il y a aussi des douleurs qui durent plus longtemps, qui peuvent être chroniques et qui indiquent un problème sous-jacent.

Les 3 types de douleurs liées au sport

Ces 3 catégories peuvent vous aider à identifier la nature de la douleur et à décider quoi faire : plus de repos, poursuite de l’entraînement, ou nécessité de consulter un spécialiste pour éviter d’aggraver une éventuelle blessure.

A- Douleur immédiate liée à l’effort

Elle est ressentie comme une sensation de brûlure due à l’accumulation d’acide lactique dans les muscles, cette douleur survient pendant ou immédiatement après l’exercice. Elle indique que les muscles sont poussés à leur limite.

Une douleur aiguë peut aussi survenir en cas de blessure comme une entorse ou une déchirure musculaire. Cette douleur est un signal d’arrêt qui indique une lésion nécessitant un soin immédiat.

B- Douleurs musculaires après le sport

Ce sont les courbatures. Elles surviennent généralement 12 à 48 heures après l’exercice et peuvent durer jusqu’à 72 heures. Elles sont caractérisées par une raideur et une douleur musculaire lors de mouvement. C’est le résultat de micro-déchirures dans les fibres musculaires.

C- Douleurs liées à des problèmes sous-jacents

Douleurs chroniques ou blessures spécifiques : ces douleurs dépassent la gêne normale induite par l’exercice et peuvent indiquer des problèmes plus sérieux comme des tendinites, des inflammations localisées, des déchirures musculaires ou ligamentaires, et d’autres blessures sportives. Elles peuvent être constantes ou s’aggraver avec l’activité physique et nécessitent souvent l’évaluation et le traitement par un professionnel de santé.

Douleurs liées à la surutilisation : elles résultent d’une répétition excessive du même type de mouvements, conduisant à des tensions et des lésions sur certaines parties du corps. Elles se manifestent souvent par une douleur persistante dans les zones surmenées et peuvent nécessiter un repos, des ajustements dans la routine d’entraînement ou dans le geste, ou une thérapie spécifique comme de la kinésithérapie.

Que faire en cas de courbatures ?

  • Appliquer des poches de glace
  • Pratiquer le massage avec une crème chauffante à l’arnica
  • Effectuer des étirements légers
  • Prendre des analgésiques si nécessaire.
  • Prendre un bain chaud
  • Faire un peu de marche ou de nage active sans intensité

Vous pouvez continuer à faire de l’exercice malgré les courbatures, mais il est préférable d’attendre quelques jours pour que la douleur diminue.

Si la douleur persiste plus de 5 jours ou s’aggrave, contactez votre médecin.

Que faire en cas de blessure musculaire ?

En cas de blessure, vous remarquerez :

  • une douleur aiguë au touché ou au mouvement
  • un gonflement lié à une inflammation
  • des ecchymoses, des rougeurs
  • de la chaleur sur la zone au toucher
  • une raideur

Ce qu’il faut faire :

  • Reposer la partie du corps affectée pendant 48 à 72 heures
  • Appliquer une poche de glace sur la zone affectée régulièrement pendant 48 à 72 heures pour réduire le gonflement. Chaque application de glace devrait durer entre 5 et 15 minutes.
  • Utilisez des analgésiques en vente libre pour soulager la douleur.

Si le gonflement ne se réduit pas en 24H, consultez votre médecin.
Si la douleur persiste plus de 5 jours, vous devez consulter votre médecin.

Pourquoi a-t-on des courbatures ?

La douleur musculaire après l’exercice indique que vous avez causé des dommages à vos tissus musculaires. Lorsque ces micro-déchirures se produisent, votre corps enclenche un processus de réparation qui se manifeste par une inflammation de la zone endommagée.

Une certaine dose de douleur musculaire est bénéfique. Cette inflammation localisée favorise la croissance et la réparation musculaire.

Le sang afflux dans la zone, le fluide s’accumule dans les muscles, exerçant une pression supplémentaire sur la zone, ce qui conduit à cette sensation de tension et de douleur qui commence généralement à se manifester 12 à 24 heures après l’entraînement.

Tout entraînement qui est nouveau, plus intense que d’habitude, ou qui implique beaucoup de mouvements excentriques, provoquera plus de douleurs musculaires.

C’est la contraction excentrique, ou l’allongement musculaire, qui cause la douleur :

  • marcher ou courir en descente
  • mouvement de descente contrôlée en musculation
  • frappe de raquette au tennis

Pour aller plus loin

➤ Nous avons rédigé un guide complet de la récupération musculaire après le sport. Vous y trouverez des conseils supplémentaires en matière d’alimentation, d’hydratation, de sommeil pour optimiser vos phases de repos entre deux entrainements.

➤ La pressothérapie est aussi un moyen utilisé par les athlètes pour accélérer leurs récupération physique.

ebook offert jambes légères 2
Mon panier
Votre panier est vide.

Il semble que vous n'ayez pas encore fait de choix.